E-commerce VS m-commerce

author

By Margot Bonhomme, Marketing Manager @Botfuel - February 17, 2021

E-commerce vs m-commerce : est réellement une bataille ? Zoomons ensemble sur leur complémentarité.

Les e-commerçants ont misés pendant longtemps sur l’ergonomie et le design de leurs sites marchands. À raison. Mais, depuis quelques années, les habitudes de consommation changent dû à un outil que l’ensemble des consommateurs ont greffé à leur main : leur smartphone. Depuis, les pratiques du commerce électronique ont évolué. Mais, e-commerce vs m-commerce : est réellement une bataille ? Zoomons ensemble sur leur complémentarité.

Le m-commerce séduit de plus en plus de consommateurs. Ils sont désormais 3 internautes sur 10 à acheter à partir d’un mobile. Parmi eux, les jeunes (25-34 ans) et les femmes sont majoritaires. Les marques ouvrent grand leur porte au mobile. Elles sont nombreuses à en avoir fait une priorité dans leur stratégie marketing. Et pour cause, il est pour de nombreux français, facilitateur d’achat. Ils sont 16,3 millions à avoir répondu aux sirènes du commerce mobile. Un chiffre loin de concurrencer le e-commerce qui séduit 40 millions de Français. C’est pourquoi, il est important de ne pas oublier le e-commerce classique.

Les différences entre le e-commerce et le m-commerce

Le e-commerce et le m-commerce ont des significations différentes, bien que les deux visent à faciliter la vie des clients. Malgré leurs objectifs similaires d’achat et de vente à l’aide d’Internet, il existe de nombreuses différences :

La mobilité

En e-commerce, les achats se font sur internet. Généralement à l’aide d’un ordinateur ou tablettes, de sorte que les utilisateurs cherchent un endroit pour les effectuer. Il est inconfortable d’utiliser un ordinateur portable n’importe où, surtout si la connexion est mauvaise. Le m-commerce, quant à lui, implique l’utilisation d’appareils mobiles. Ainsi, les utilisateurs peuvent réaliser leurs emplettes où qu’ils soient, du moment qu’ils ont accès à Internet (ce qui est le cas pour l’entièreté des smartphones). Ils effectuent alors leurs achats, en quelques clics, sur leurs écrans.

Le Suivi de localisation

Les capacités de suivi de localisation du e-commerce sont limitées en raison de la non-portabilité des appareils. Il faut que l’utilisateur accepte les cookies du site et donne à la marque accès à sa localisation. La difficulté pour les marques s’est endurcie avec la loi RGPD. À l’inverse, les applications de m-commerce peuvent suivre et identifier les emplacements des utilisateurs à l’aide du GPS, du Wi-Fi… Grâce à cela, les applications m-commerce peuvent fournir un contenu spécifique à l’emplacement et des recommandations personnalisées. Par exemple, les notifications peuvent permettre aux entreprises locales d’offrir des remises ciblant des clients particuliers dans un endroit particulier.

La Sécurité

La sécurité est un élément essentiel de toute transaction effectuée sur Internet. Pour l’e-commerce, les cartes de crédit sont le mode de paiement le plus courant. Cependant, les consommateurs ont encore peur d’envoyer leurs numéros de carte de crédit sur Internet. Le moyen de paiement reste un des principaux freins en e-commerce. Les capacités de sécurité du commerce mobile sont un peu plus étendues. En plus des mesures de sécurité régulières telles que l’authentification à deux facteurs et l’authentification à plusieurs niveaux, présentes à la fois dans le e-commerce et le m-commerce, ce dernier peut également offrir une authentification biométrique (via un identifiant de visage ou des empreintes digitales). En m-commerce, certains choisissent d’utiliser des portefeuilles mobiles, type Apple Pay ou Android Pay au lieu d’utiliser leur carte.

Infographie : les différences entre le e-commerce et le m-commerce

Quels avantages a le m-commerce ?

Le commerce mobile offre une gamme d’avantages aux entreprises. Jetons un coup d’œil à certains d’entre eux pour comprendre pourquoi le m-commerce est la bonne approche pour une entreprise e-commerce.

Obtenez plus d’informations sur vos clients

Le mobile aide les commerçants à se connecter avec leurs clients de manière plus personnalisée. À l’aide des applications, vous pouvez créer une expérience d’achat personnalisée, où les préférences clients, ses précédentes recherches et achats sont déjà enregistrés. De plus, grâce à la géolocalisation vous pouvez mieux cibler vos promotions.

Apportez votre touche personnelle

Lorsqu’elles sont utilisées correctement, les notifications push sont un excellent moyen d’inciter les utilisateurs à s’engager plus régulièrement avec une application. Elles permettent de combler le vide qui existe entre une entreprise e-commerce et ses clients potentiels. Elles sont rapides à mettre en place, permettent de proposer des offres instantanées et de mieux toucher les bonnes audiences. En moyenne, 62% des utilisateurs reviendront à une application le mois suivant s’ils sont engagés avec les notifications push.

Améliorez l’expérience client

Les Français ont toujours leur téléphone avec eux, ou à proximité d’eux. Cela permet de capter plus facilement leur attention. Amazon Go en est un bon exemple. Via cette application, les consommateurs n’ont plus besoin de passer en caisse. Aux États-Unis, Amazon a développé des supermarchés où tout est automatisé. En arrivant, la personne ouvre son application et passe, devant le scanner posté à l’entrée, un QR code embarqué dans l’application. Elle n’a alors plus qu’à faire son shopping. Les technologies connectées s’occupent de capturer les produits choisis.

Une autre possibilité s’offre aux entreprises grâce aux chatbots et applications de messagerie. Elles peuvent ainsi interagir avec leurs clients sur des applications qu’ils utilisent déjà au quotidien. Les intégrations d’IA peuvent également être utilisées pour offrir des expériences d’achat mieux personnalisées. De nombreuses entreprises comme Alibaba, Rakuten et eBay font leur chemin sur ce sujet. Par exemple, le populaire Amazon Echo permet aux acheteurs de faire leurs achats confortablement grâce à l’IA.

Offrez une variété d’options de paiement

Avec l’émergence de nouvelles solutions de paiement mobile, il est désormais possible d’offrir aux clients une gamme vraiment diversifiée d’options de paiement. Cela ne signifie pas que nous sommes allés au-delà de la question « argent ou carte », mais que le m-commerce donne des portefeuilles mobiles qui permettent d’effectuer des paiements en un clic dans plusieurs magasins. Les solutions de paiement mobile populaires incluent Apple Pay, PayPal One-Touch, Amazon Pay, ou encore Payfit.

Pourquoi choisir entre le m-commerce et le e-commerce ?

Le marketing conversationnel vous permet de faire l’ensemble des points listés à la fois sur mobile, mais également sur desktop !

Vous souhaitez obtenir plus d’informations sur vos clients ? Grâce à la technologie NLP et les campagnes conversationnelles, vous engagez chaque visiteur et commencez avec lui une conversation personnalisée. Vous allez ainsi en apprendre plus sur lui, ses goûts, ce qu’il vient rechercher, mais également d’où il vient.

Vous souhaitez améliorer votre expérience client en ligne ? Grâce aux assistants shopping, vous allez pouvoir accompagner vos visiteurs à chaque étape de leur parcours. Les engager à leur arrivée, les conseiller lors de leur recherche et les rassurer au moment du paiement.

Vous souhaitez apporter votre touche personnelle ? Rien de plus simple avec le marketing conversationnel et l’IA. Vous créez des scénarios personnalisés pour chaque interaction et chaque parcours que vous avez sur votre site e-commerce. Vous pouvez également personnaliser vos interactions en fonction de l’audience que vous visez.

Vous souhaitez offrir une variété d’options de paiement ? Cela rassure le visiteur. Vous pouvez proposer différentes options de paiement en fonction du parcours, mais également du montant ou de la contenance du panier.

Le e-commerce et le m-commerce sont complémentaires et doivent donc s’inscrire simultanément dans votre stratégie omnicanale. Le mobile est à la fois canal de vente de produits/services et facilitateur du Web-to-store. Le desktop, encore majoritaire, permet de conserver vos clients actuels et de les rassurer.

Réduisez de 40% votre taux de contact

 ✔ Interface ultra-simple ✔ Plug & play ✔ Résultats en 1 mois
Toujours pas convaincu? Ce sont nos clients qui en parlent le mieux